Blog

AgenceLes 16 KPI indispensables pour analyser et monitorer vos performances digitales

Les 16 KPI indispensables pour analyser et monitorer vos performances digitales

Dans le cadre d’un projet Data Centric, le choix des indicateurs de performance est une étape essentielle mais souvent négligée.

Qu’est-ce qu’un KPI ?  

L’acronyme KPI pour Key Performance Indicator se décline aussi en français sous le nom de ICP pour Indicateur clé de Performance. 

Ce sont des indicateurs clés associés à des objectifs quantifiables, qui permettent de mesurer concrètement la performance d’une campagne digitale ou bien d’une stratégie globale. 

Ils peuvent être évalués de manière hebdomadaire, mensuelle, trimestrielle ou annuelle en fonction des besoins de chacun et sont importants quand il s’agit de piloter et prendre des décisions sur sa stratégie digitale. 

Les KPIs au coeur d’une stratégie Data Driven

Chez Metrixx, nous distinguons 3 types d’indicateurs de performance digitaux pour piloter des projets et activations.

Les 6 KPIs liés au site web

  • Nombre de visiteurs ou nombre de sessions : Cet indicateur mesure la popularité d’un site web. Il qualifie puis comptabilise une session ou visite une seule fois par un internaute sur une période donnée.
  • Nombre de pages vues par visite : Comme son nom l’indique, cet indicateur permet de connaître le nombre moyen de pages consultées par chaque visiteur d’un site internet. Il se calcule simplement : nombre de pages vues / nombre de visiteurs sur une période donnée (heure, jour, mois etc). 
  • Taux de rebond : Indicateur très précieux pour un site internet ou site e-commerce puisqu’il permet de savoir si les internautes consultent plusieurs pages du site ou non.  Dans un cadre webmarketing, il est question de “rebond” lorsqu’un internaute quitte le site après avoir consulté une seule page. Autrement dit, l’internaute arrive puis repart sans avoir consulté une seconde page. Pour le calculer il faut prendre le nombre de rebonds que l’on divise par le nombre total de visites. Un taux de rebond élevé indique que les internautes quittent le site sans le parcourir. A l’inverse, un taux de rebond faible indique que les utilisateurs naviguent sur le site à travers plusieurs pages. 
  • Temps passé par page : Grâce à des outils Analytics comme Google Analytics, il est possible de calculer le temps moyen que passe un internaute sur une page d’un site. Cet indicateur permet d’étudier le comportement des internautes sur le site internet et par conséquent de déterminer s’ils se plaisent ou non sur le site et son contenu.
  • Nombre de pages par session : Il s’agit tout simplement du ratio entre le nombre de pages vues et le nombre de sessions ou visites.
  • Durée moyenne des visites / sessions : Cet indicateur correspond au temps moyen de chaque visite sur l’ensemble du site internet. Pour le calculer facilement il faut prendre le temps passé sur toutes les pages du site divisé par le nombre de visites totales. A noter que pour calculer cet indicateur, Google Analytics ne prend en compte que les sessions qui comportent au moins deux pages. Enfin, il est possible de comparer la durée moyenne des visites entre les nouveaux visiteurs et les visiteurs connus. De ce fait, on obtient un bel aperçu de l’engagement procuré par ses contenus.

Les 6 KPIs des leviers d’acquisition : référencement naturel (SEO), social media & référencement payant (SEA)

  • Les visites organiques & la part de trafic : Provenant des moteurs de recherche, cet indicateur permet d’identifier les pages qui apportent le plus de trafic organique ainsi que celles qui devraient être optimisées.
  • L’engagement ou nombre d’interactions : Cet indicateur englobe et mesure le nombre de mentions “j’aime”, de partages et de commentaires concernant la stratégie social media. Les mentions “j’aime” sont très appréciées des internautes par des contenus qui attirent leur attention. Plus le nombre de “j’aime” est élevé sur une publication, plus cette dernière sera visible du fait des algorithmes qui font remonter le contenu dans le fil d’actualité. Partager un contenu est synonyme d’intérêt plus fort qu’une simple mention “j’aime”. Dès lors qu’un internaute partage un contenu, il envoie une recommandation personnalisée à un ou plusieurs proches. Les partages sont donc une excellente indication qualitative des publications. Enfin, commenter une publication signifie que le contenu est intéressant et pertinent pour l’internaute. Que le commentaire soit positif ou négatif, il est préférable qu’il soit posté que non-posté. De plus, cela reste un signe fiable que le contenu intéresse et touche la cible.
  • Nombre d’impressions : Cet indicateur représente le nombre de fois où le contenu s’est manifesté (a été diffusé) dans le fil d’actualité de l’internaute, dans le cas où ce dernier est abonné à votre profil ou bien s’il connaît une personne qui l’est. Les impressions aident à évaluer l’interaction des internautes concernant un contenu et contribuent également à augmenter le taux d’engagement. Néanmoins, elles ne mesurent pas si les internautes ont interagi avec le contenu en question (mention “j’aime”, commentaire, partage etc). 
  • Taux d’engagement : Cet indicateur permet de mesurer les interactions des internautes ou abonnés vis-à-vis d’une communauté, autrement dit leur engagement. Ce taux est plus représentatif que le nombre d’abonnés et se calcule de la manière suivante : nombre d’interactions (commentaires, likes, partages) divisé par la portée (également appelée “reach”) multiplié par 100. En webmarketing, le taux d’engagement définit non seulement le succès potentiel d’une campagne publicitaire sur les réseaux sociaux mais également se révèle être un indicateur clé dans une analyse concurrentielle.
  • Taux de clic ou CTR : Ce taux est destiné à quantifier et mesurer l’efficacité d’un contenu ou encore d’une campagne publicitaire digitale. Dans la majeure partie des cas, il s’agit du ratio entre le nombre de clics enregistrés par un contenu et le nombre d’affichages ou impressions. Le CTR est exprimé en pourcentage et dans le cadre d’une campagne SEA, il se calcule au nombre de fois où un internaute clique sur une annonce, divisé par le nombre d’impressions de cette annonce.
  • Coût par clic ou CPC : Cet indicateur est un mode de tarification qui met en relation un annonceur désirant acheter un espace publicitaire sur Internet et une entreprise quelconque, permettant de diffuser la campagne en ligne. L’annonceur ne doit payer uniquement qu’à partir du moment où l’internaute clique sur la publicité. Pour calculer le CPC moyen, il suffit de faire le rapport entre le montant total (coûts) qui est facturé par les annonces, divisé par le nombre total de clics. L’indicateur est essentiellement utilisé avec des liens commerciaux, de la publicité display ou encore de l’email marketing d’acquisition. Il permet d’acquérir et de générer du trafic, de calculer le retour sur investissement ou ROI et enfin, de maîtriser les dépenses de prospection.

Les 4 KPIs de conversion & de fidélisation

  • Taux de conversion ou taux de transformation : Cet indicateur est déterminé par le nombre de visiteurs d’un site ayant effectué une action / transaction par rapport au nombre de visiteurs total. L’action en question dite “conversion” peut relever d’un achat en ligne, de l’inscription à une newsletter, ou encore du téléchargement d’un document / formulaire de contact / livre blanc. L’analyse de ce taux est pertinente pour évaluer l’efficacité d’une campagne publicitaire, d’un site web ou bien une page spécifique d’un site web contenant un “call to action”
  • Panier moyen  : Cet indicateur correspond au montant moyen qu’un client dépense sur un site internet. La valeur est égale au revenu total généré (Chiffre d’affaires des commandes) divisé par le nombre total de commandes.  
  • Coût d’acquisition client : Autrement formulé : combien faut-il dépenser pour recruter un nouveau client ? Afin de calculer cet indicateur, il faut diviser le budget total de la campagne par le nombre total de clients ou le total de ventes effectuées. Cette valeur permet d’évaluer la performance des campagnes marketing et le retour sur investissement (ROI) des dépenses qui sont consacrées à l’acquisition.
  • Taux d’abandon / abandons panier : Cet indicateur correspond au nombre de transactions effectuées par rapport au nombre de créations de panier. En d’autres termes, il mesure la proportion de clients qui ont ajouté des produits dans le panier d’un site mais n’ayant pas finalisé la commande. Il se calcule comme suit : Nombre total de paniers abandonnés divisé par le nombre total de commandes multiplié par 100. Tout secteur d’activité confondu, le taux d’abandon de paniers en France est compris entre 60 et 80%. Ainsi, il est primordial de comprendre les multiples causes qui peuvent être dues à un taux élevé, les analyser minutieusement et agir afin de faire baisser ce taux. (Par l’intermédiaire de notifications de relance panier, réduction des frais de port / livraison, one page checkout etc).

Pour suivre durablement nos performances digitales, nous avons pour habitude de sélectionner 5 KPIs prioritaires et des sous indicateurs associés que nous monitorons grâce à des solutions de data visualisation et des tableaux de bord (Google Data Studio, Tableau, Power BI…).

Chez Metrixx, nous aimons également que les indicateurs soient compréhensibles par l’ensemble des équipes. Des objectifs clairs, des KPIs compréhensibles et pilotables sur la durée. C’est la clé du succès !

Un projet ?
Faisons connaissance !

Back To Top

metrixx,
agence conseil en marketing digital basée à Lyon
Nous accompagnons des marques qui souhaitent
franchir un cap vers leur performance digitale & relationnelle.

Social